mercredi 24 octobre 2012

A quoi ressemble un Datacenter de Google ?

Datacenter du Comté de Douglas en Géorgie.


Pour la première fois, Google ouvre les portes de ces lieux gardés secrets et ultra sécurisés en dévoilant, le 17 octobre 2012, une grande mosaïque de photographies provenant de ses gigantesques fermes de serveurs situés principalement aux États-Unis et en Europe.
Pour cette opération de communication, un site web dédié a été mis en place et l'on peut même visiter le centre de Lenoir en Caroline du Nord, grâce à Street View.
La communication entre les centres de données est assurée par des routeurs et des commutateurs. Ces réseaux de fibre optique peuvent atteindre 200 000 fois la vitesse d'une connexion Internet classique.

Une importante consommation d'énergie...

En raison de la nécessité de refroidir les serveurs, ces Datacenters consomment une importante quantité d'énergie (près de1,5% de la consommation électrique mondiale), ce qui obligent les opérateurs comme Google à trouver des emplacements propices : faibles températures, proximité d'eau en abondance, et prix peu élevé du terrain. Ces critères ont incités la firme de Montain View à ouvrir un nouveau Datacenter en Finlande en septembre 2011.


Datacenter Google à Hamina en Finlande

Sources :
Atlantico, Dans les entrailles de Google : le moteur de recherche ouvre les portes de ses datacenters,18 octobre 2012
Antoine Duvauchelle, Google ouvre un nouveau datacenter en Finlande, 12 Septembre 2011
Arthur, Google : visitez un datacenters grâce à Street View,19 octobre 2012
Bobbie Johnson, Google's power-hungry data centres, May 2009
SVEN GRUNDBERG AND NICLAS ROLANDER , For Data Center, Google Goes for the Cold,12 sept 2011
http://www.wired.com/wiredenterprise/2012/10/google-finland-data-center-2/


1 commentaire:

helene caujolle a dit…

L'ouragan Sandy a posé des problèmes aux centres de données présents dans sa zone :
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/10/30/sandy-des-sites-web-affectes-par-des-pannes-de-datacenters_1783316_651865.html

Ils consomment tellement d'électricité que les systèmes d'alimentation d'urgence risquent de ne pas durer très longtemps