mardi 19 mai 2009

Apprendre en marchant avec I-Tunes U

A l'instar de quelques 200 universités anglo-saxonnes (en Amérique du Nord, Grande-Bretagne et Irlande), l'Institut Hasso-Plattner (Université de Postdam), l'Université d'Aix-la-Chapelle (RWTH), l'Université Albert-Ludwig de Freiburg et l'Université Ludwig-Maximilian de Munich rendent disponible, via la plate-forme I-Tunes, un certain nombre de leurs contenus scientifiques sur les thèmes des technologies de l'information.

Les contenus sont accessibles gratuitement et il n'est pas nécessaire d'être étudiant dans l'une ou l'autre des universités qui propose cette offre.
Et cela semble marcher! En sept semaines, un cours sur la programmation du nouvel I-phone dispensé à l'université de Stanford, a été téléchargé un millions de fois!
Et le nombre d'universités qui permettent ainsi l'accès à une partie de leur enseignement, est en constante augmentation. L'Université de Montréal se présente comme la première université francophone à se joindre au "réseau éducatif de baladodiffusion". L'Université de Lausanne, quant à elle, propose même - pour les réfractaires à I-Tunes - une solution alternative d'abonnement à des flux RSS, et ainsi la possibilité de récupérer les fichiers médias. En France, les premières à tenter l'expérience sont l'Université Paris Descartes et Nice Sophia Antipolis. Une sélection de cours, conférences et colloques représentatifs des domaines de formation et de recherche de ces deux universités sont ainsi facilement accessibles par des internautes du monde entier. Des sujets très divers allant du droit à la médecine, en passant par la gestion, la communication ou encore l'informatique sont traités.
Ces universités décidant de troquer une partie de leur matière première en échange d'une visibilité mondiale qui doit contribuer à leur réputation.

Présenté comme une nouvelle façon d'apprendre, le "mobile learning" semble donc avoir le vent en poupe. Et l'on vante les mérites de sortir des salles de classes, d'apprendre en marchant...
De tout temps les hommes... et maintenant encore...
Une "nouvelle façon d'apprendre" pas si nouvelle finalement, mais qui offre au plus grand nombre un autre accès aux savoirs et aux connaissances.

L’université Paris Descartes sur iTunes U
le portail iTunes U de l'Université Nice Sophia Antipolis

1 commentaire:

Les bibliothécaires musicaux a dit…

Très bonne initiative de la part des universités, dommage qu'il ne soit pas proposé également une solution alternative et libre : par exemple un banal fil RSS pour récupérer les contenus avec un logiciel libre comme Juice (ex-Ipodder)